Une dynastie de brasseurs laisse son empreinte sur la tradition brassicole

La Bourgogne des Flandres : le retour d’une bière dans sa ville d’origine, Bruges.

La dynastie des brasseurs Van Houtryve marque de son empreinte la tradition brassicole brugeoise avec pas moins de trois brasseries à son actif. Dès 1765, il existait une ferme-brasserie à Loppem appartenant à Pierre-Jacques Van Houtryve, mais c’est son fils qui obtiendra des États-Députés de Flandre l’autorisation de commencer, en 1825, à brasser à l’intérieur des remparts brugeois. La brasserie Den Os était née. 

À l’aube de la Première Guerre mondiale, trois des membres de la famille Van Houtryve maniaient le fourquet dans leur brasserie respective Den Os, La Marine & Ten Ezele. Ce qui n’est pas étonnant car à cette époque, le nombre de brasseries culminait à Bruges avec 34 brasseries actives, dont seules deux subsistent en 2015. C’est durant cette période de gloire, juste avant la Première Guerre mondiale, que le fleuron de la Brasserie Den Os vit le jour.

Avec la Bourgogne des Flandres, la Brasserie Den Os brassait une authentique bière rouge-brun de Flandre occidentale. À terme, elle parviendra toutefois à résister à l’énorme popularité des pils après la Première Guerre mondiale et aux ravages causés lors de la Seconde Guerre mondiale La Brasserie Den Os devra toutefois fermer définitivement en 1957. 

Une dynastie de brasseurs

Une dynastie de brasseurs

1825 – 1957

Bières : Double, Triple, Pitthem, Uitzet, Bourgogne des Flandres.

Dans l’histoire de la bière brugeoise, Den Os est considérée comme l’une des plus grandes brasseries. Ce n’est qu’en 1957, après cinq générations de Van Houtryve, que la brasserie légendaire déposa le fourquet. Mais cela ne marqua pas la fin de la Bourgogne des Flandres. Michel Van Houtryve ne disposait peut-être plus d’une brasserie, mais sous sa supervision, la recette familiale fut perpétuée par différentes brasseries au fil des ans.

Den Os

Raamstraat 3

1825 – 1957

Bières : Double, Triple, Pitthem, Uitzet, Bourgogne des Flandres.

Dans l’histoire de la bière brugeoise, Den Os est considérée comme l’une des plus grandes brasseries. Ce n’est qu’en 1957, après cinq générations de Van Houtryve, que la brasserie légendaire déposa le fourquet. Mais cela ne marqua pas la fin de la Bourgogne des Flandres. Michel Van Houtryve ne disposait peut-être plus d’une brasserie, mais sous sa supervision, la recette familiale fut perpétuée par différentes brasseries au fil des ans.

1908 – 1927
La Marine était déjà une brasserie lorsque Etienne Van Houtryve reçut le bâtiment de son père Oscar en 1908, trois ans après que son frère, Jean, eût hérité de Den Os. La Bourgogne des Flandres y fut aussi brassée un certain temps, mais cette production dût cesser en raison de problèmes d’eau.

La Marine

Wollestraat 35-37

1908 – 1927
La Marine était déjà une brasserie lorsque Etienne Van Houtryve reçut le bâtiment de son père Oscar en 1908, trois ans après que son frère, Jean, eût hérité de Den Os. La Bourgogne des Flandres y fut aussi brassée un certain temps, mais cette production dût cesser en raison de problèmes d’eau.

1912 – 1931
Cette brasserie existait déjà au XIVe siècle, mais Albert Van Caillie en sera le dernier brasseur. Albert était marié avec la fille d’Oscar Van Houtryve, qui avait déjà donné une brasserie à chacun de ses deux fils. Portant également son beau-fils dans son cœur, Oscar lui cèdera le bien en 1908, entretenant ainsi l’activité de brassage dans les ménages de ses trois enfants.

De Sterre / Ten Ezele

Oude Zak 1

1912 – 1931
Cette brasserie existait déjà au XIVe siècle, mais Albert Van Caillie en sera le dernier brasseur. Albert était marié avec la fille d’Oscar Van Houtryve, qui avait déjà donné une brasserie à chacun de ses deux fils. Portant également son beau-fils dans son cœur, Oscar lui cèdera le bien en 1908, entretenant ainsi l’activité de brassage dans les ménages de ses trois enfants.

2015 - …
Un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire de la bière brugeoise. En 2015, la Bourgogne des Flandres revient dans le centre de Bruges, après 58 ans. Et ce, à 50 mètres à peine d’une des brasseries où la Bourgogne des Flandres était brassée au siècle dernier…

Brouwerij Bourgogne des Flandres

Kartuizerinnenstraat 6

2015 - …
Un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire de la bière brugeoise. En 2015, la Bourgogne des Flandres revient dans le centre de Bruges, après 58 ans. Et ce, à 50 mètres à peine d’une des brasseries où la Bourgogne des Flandres était brassée au siècle dernier…

La Bourgogne des Flandres Le goût authentique de Bruges

Une bière brugeoise au riche passé. Voilà ce que la Bourgogne des Flandres et les brasseries apparentées évoquent pour les Brugeois.

Chronologie

1765

Pierre-Jacques van Houtryve commence à brasser dans une ferme à Loppem.

1825

Le fils du brasseur Corneille IV van Houtryve voit les choses en grand et met le cap sur Bruges où sa demande pour l’installation de la brasserie Den Os est approuvée.
Depuis 1825, la brasserie est exploitée dans le respect des traditions par son fils aîné. Après Corneille, Liévin Van Houtryve prend la succession, après quoi Oscar Van Houtryve transmettra à son tour la brasserie Den Os à Jean Van Houtryve.

1908

Oscar van Houtryve achète la brasserie La Marine dans la Wollestraat pour son deuxième fils, Etienne Van Houtryve, qui y brassera jusqu’en 1921. Etienne s’est adonné brièvement à la production de la Bourgogne des Flandres, tout comme son frère. C'est ainsi que la bière a été brassée à deux endroits différents dans le centre de Bruges.
Aujourd’hui, seules les caves de ‘t Bourgondisch Cruyce trahissent l’activité de brassage de jadis.

1911

La Bourgogne des Flandres est déposée auprès du Tribunal de Commerce de Bruges.

1913

Alors qu’Oscar van Houtryve avait déjà fait cadeau d’une brasserie à ses deux fils, l’époux de sa fille Hélène reçoit, lui aussi, sa propre brasserie. Albert Van Caillie deviendra ainsi le dernier brasseur dans De Sterre/Ten Ezele, une brasserie dont l’histoire remonte à 1415.Une source mentionne déjà à cette époque:

« ...installer une conduite en plomb dans la rue de la ville près du pont Ezelsbrugghe devant être utilisée pour la maison "Ten Ezele", qui était une brasserie...  »

Alors qu’Oscar van Houtryve avait déjà fait cadeau d’une brasserie à ses deux fils, l’époux de sa fille Hélène reçoit, lui aussi, sa propre brasserie. Albert Van Caillie deviendra ainsi le dernier brasseur dans De Sterre/Ten Ezele, une brasserie dont l’histoire remonte à 1415.Une source mentionne déjà à cette époque :
« ...installer une conduite en plomb dans la rue de la ville près du pont Ezelsbrugghe devant être utilisée pour la maison "Ten Ezele", qui était une brasserie...  » (traduction libre).

La Brasserie De Sterre/Ten Ezele ferme ses portes sous la direction d’Albert Van Caillie en 1952. Il y brassait la bière Phenix.

.

La Brasserie De Sterre/Ten Ezele ferme ses portes sous la direction d’Albert Van Caillie en 1952. Il y brassait la bière Phenix.

1957

La brasserie Den Os dépose le fourquet. Avec l’avènement des pils d’Allemagne et les dégâts consécutifs aux deux guerres mondiales, il devient difficile de survivre en brassant des bières spéciales. La Brasserie Den Os était connue pour la Double, la Triple, l’Uytzet, la blanche de Pitthem et la Bourgogne des Flandres. Mais cela ne marque pas la fin de la Bourgogne des Flandres. Michel van Houtryve ne dispose peut-être plus d’une brasserie, mais sous sa supervision, la recette familiale fut perpétuée par différentes brasseries au fil des ans.

1985

Michel van Houtryve fait brasser la Bourgogne des Flandres par la Brasserie Timmermans à Itterbeek, près de Bruxelles, où le lambic joue un rôle essentiel dans le processus de brassage.

1993

John Martin, le plus ancien distributeur de Guinness, bien connu pour sa Martin’s Pale Ale à Anvers, reprend la Brasserie Timmermans. C'est ainsi que la Bourgogne des Flandres vient rejoindre la Martin’s Finest Beer Selection, avec d’autres classiques.

2015

Les travaux pour une nouvelle microbrasserie à Bruges sont entamés dans la Kartuizerinnenstraat, à 50 mètres à peine de l’ancienne brasserie La Marine. C’est ici que la Bourgogne des Flandres sera de nouveau brassée.

Une nouvelle brasserie au coeur de Bruges

Kartuizerinnenstraat 6
8000 Brugge
BE 0839 809 964

Bourgogne des Flandres Finest Brewery Boutique, en plein cœur de Bruges.

Où pouvez-vous nous trouver?

Itinéraire calcul

Heures d'ouverture

Mardi - Dimanche
Dernière visite = 17:00
10:00 - 18:00
Ale House 10:30 - 19:00
communicatie en grafisch ontwerp door communicatiebureau Lavagraphics